Stades Coupe du Monde 2018

A chacun sa manière de prendre ses marques avant une Coupe du Monde de football. On vous invite à passer à l’action en découvrant les 12 stades dans lesquels se joueront les matchs du tournoi russe…

LEVBERDON ARENA – ROSTOV

Rostov

C’est l’un des nouveaux stades conçus spécialement pour accueillir la coupe du monde 2018. Sa construction aura duré plus de trois ans et couté environ 300 millions de dollars. Il accueillera quatre matchs de poules et un huitième de finale.

CENTRAL STADIUM (Yekaterinburg)

Central Stadium

Il est l’un des plus petits stades du mondial et il est pourtant l’un des plus célèbres. Deux tribunes provisoires ont été montées pour cet événement. Elles semblent essentiellement tenir grâce à des échafaudages. Pas forcément très rassurant pour les spectateurs.

VOLGA ARENA – NIZHNY NOVGOROD

Volga

Stade de 45 000 places créé spécialement pour la coupe du monde, il devrait être somptueux. Situé sur les rives de la Volga, le club plutôt méconnu du FC Volga Nizhny Novgorod aura la chance d’y évoluer après la compétition.

SAMARENA – SAMARA

SAMARENA – SAMARA


Encore un nouveau stade construit pour la coupe du monde. Ce stade pourra accueillir presque 45 000 personnes. Une fois l’événement terminé, ce stade sera occupé par Krylia Sovetov dont le stade n’a pas été rénové depuis des dizaines d’années.

BALTIC ARENA – KALININGRAD

Baltic

Construit sur des marécages, la construction donne du fil à retordre aux Russes. D’une capacité de 35 000 places, ce stade accueillera 4 rencontres lors du premier tour. Pour ceux qui s’intéressent à la géographie, Kaliningrad est située entre la Pologne et la Lituanie.

YUBILEYNY STADIUM – SARANSK

Saransk

Ce stade a la particularité d’être situé dans la plus petite ville du mondial. Capitale de la Mordovia, Saransk est plus connu pour ses camps pénitentiaires que son amour du football. Pour assurer une capacité suffisante, des tribunes temporaires ont été installées et permettront ainsi de pouvoir accueillir jusqu’à 44 000 personnes, contre 28 000 places après le mondial.

POBEDA STADIUM – VOLGOGRAD

Volgograd

Le stade de Volgograd est certainement le plus chargé d’histoire. En effet, il a été construit sur les terres de Stalingrad, l’une des batailles les plus célèbres au monde, qui s’est déroulée lors de la seconde guerre mondiale. Son stade accueillera 45 000 places.

OTKRITIE ARENA – MOSCOU

 Ottrike

Le Spartak Moscou s’est offert un joli bijou, notamment grâce à son président. Cette petite merveille a coûté pas moins de 360 millions d’euros. Il pourra accueillir 46 990 supporters qui pourront avoir le chance de voir évoluer l’Argentine ou encore le Brésil.

STADE OLYMPIQUE – SOCHI

Sotchi

Quatre ans après avoir accueilli les Jeux Olympiques d’hiver, le stade Olympique de Sochi sera une nouvelle fois sous le feu des projecteurs. En plus du spectacle, les spectateurs pourront admirer les monts du Caucasse. Dans ce stade se déroulera le match attendu entre le Portugal et l’Espagne ainsi qu’un quart de finale.

KAZAN ARENA – KAZAN

 Kazan

Ce stade n’est pas étranger pour les grands amateurs de football puisqu’il a hébergé la coupe des confédérations en 2017. Il aura une capacité de 60 000 places pour la coupe du monde, puis 45 000 par la suite.

ZENIT ARENA

Zenith 1

Ce stade aura coûté une véritable fortune : plus de 709 millions d’euros. Il sera la vitrine du football russe et accueillera de nombreux matchs dont une demi-finale. C’est par la suite le Zenith St Petersbourg qui aura le privilège d’y évoluer.

LUZHNIKI STADIUM – MOSCOU

C’est l’équivalent de notre Stade de France, avec l’histoire en plus puisque ce stade a été construit en 1955, en pleine guerre froide. Il a également accueilli les Jeux Olympiques en 1980. Il accueillera des matchs tout le long de la compétition, dont une demi-finale et la grande finale. Pas moins de 89 618 chanceux pourront y assister.

Luz

Les meilleurs bookmakers

Les sites que nous vous recommandons pour parier en ligne :

Partenaire
Parissportifs.com